Symphonie pour une plume

Représentations

vendredi 8 février | 214h
BRUNOY

Informations

  • TARIFS :
    Plein 7,5€ / Agglo 5€
    Res. 01 69 48 23 24
  • DURÉE :
    1h05

Partager


Symphonie pour une plume

vendredi 8 février


Conte symphonique par l'Orchestre national d’Île-de-France / Dès 8 ans


Ce conte symphonique vous emmènera dans un voyage imaginaire au pays de l’orchestre.
Plume est un enfant solitaire, plongé dans le monde de ses rêves, où, petit à petit, ses pensées deviennent notes de musique, mélodies, et un orchestre né de son imagination devient son ami. Un ami avec lequel il relèvera tous les défis qui l’attendent…
Inspirés par le concept d’ami imaginaire, le compositeur Benoît Menut, Grand Prix SACEM 2016 de la musique symphonique (jeune compositeur), et la metteure en scène Florence Lavaud ont créé à quatre mains cette Symphonie pour une Plume, une oeuvre symphonique pour toute la famille à partir de huit ans.

« Il est là. Seul. Sur son île. Face à l’immensité de l’océan. Il attend. Robinson plongé dans un espace de rêves, en quête de lui-même et du monde, il trouvera le chemin dans le dialogue avec la musique. Un orchestre imaginaire sera son Vendredi. Une plume... il écrit... et ses pensées deviennent musique. L’orchestre devient décor : vague, monde, carte vivante d’un territoire à explorer. L’horizon devient notes. La composition musicale enlumine les mots, les suggère, les accompagne. Elle redessine le monde, le réinvente. Chansons et rêveries symphoniques s’entremêlent aux mots. Avec un archet pour mat et une partition en guise de voile, le voyage devient possible. L’orchestre sera son radeau. Un long parcours l’attend. Demain, il défiera l’horizon, avec pour seuls bagages ses rêves et la musique, la musique du vent... ».
Florence Lavaud et Benoît Menut

La presse en parle
“La poésie légère qui s’en dégage fait souffler un vent frais de jeunesse dans le monde de la musique symphonique” LES TROIS COUPS.


extrait vidéo
  

Crédit Photo : ONDIF

Distribution

Musique
Benoît Menut
Livret et mise en scène
Florence Lavaud

Avec
Orchestre national d’Île-de-France
Direction musicale
Aurélien Azan-Zielinski
Récitant
Jérémy Barbier d'Hiver
Percussions
Georgi Varbanov